📚 Brochures à lire en lien avec l’antifascisme 🏴🚩

Retrouvez-nous régulièrement à Rennes avec notre infokiosque pour vous procurer des brochures abordant des thématiques comme l’antisémitisme, le sexisme, le racisme, les différents groupes royalistes ou identitaires, l’essentialisme… et ce à partir d’une perspective antifasciste.

Toutes ces textes sont à prix libre en version imprimée, et téléchargeables gratuitement en ligne :

Le passé n’a pas disparu, une traduction du texte d’April Rosenblum, une juive américaine, traitant de l’antisémitisme dans le contexte étasunien “The past didn’t go anywhere…”.

Vous avez dit Soral ? une brochure qui permet de mieux comprendre le danger que représentent les positions racistes, mysogines et homophobes de cet homme qui se présente comme subversif.

Anthroposophie et écofascime : comprendre ce qu’est l’anthroposophie, qui gagne en puissance ces dernières années, à quoi elle se ratache, et ce qu’elle porte idéologiquement

Le coming-out masculiniste de Pièces et main-d’oeuvre, ou comment un groupe de réflexion politique avec des positions écologistes et plutôt libertaires se retrouve à porter des positions essentialistes et antiféministes

Idée de nature et négation de la pensée animale : un texte d’Yves Bonnardel qui déconstruit l’idée de “nature”

Quelques fondamentaux de l’antifascisme, une brochure produite par le Réseau Angevin Antifasciste

Fresque en soutien aux migrant.e.s

🤜 A l’heure où ça s’écharpe pour des bulletins de vote ; et pendant que certain.e.s galèrent quotidiennement ou meurent sur le chemin de leur exil parce qu’iels n’ont pas les bons papiers et sont délibérément mis en danger par les politiques étatiques ; la droite et l’extrême-droite propagent chaque jour un discours haineux, xénophobe et raciste dans les médias et par tous les moyens possibles.
🎨 Face à l’horreur de la situation, nous affirmons tout notre soutien aux migrant.e.s !

Horizontal, autonome, intersectionnel et affinitaire : des définitions.

Nous avons posé les bases de notre fonctionnement dans un premier texte, voilà des précisions sur ce qu’on entend par “horizontal“, “autonome“, “affinitaire” et “intersectionnel“. Des définitions sont disponibles sur internet mais elles ne sont pas appliquées au contexte politique dans lequel on se positionne, d’où l’intérêt de les repréciser ici.

Affinitaire : le fonctionnement affinitaire permet de s’organiser sur des bases politiques avec des personnes avec lesquelles on partage des liens de confiance, des idées, et/ou un vécu commun. Le regroupement par affinités permet de fluidifier les prises de décisions et leur mise en place, mais aussi de faciliter le dialogue grâce à des liens interpersonnels plus forts. S’organiser contre le fascisme, c’est se sur-exposer à la violence des militants d’extrême-droite, mais aussi de l’Etat, ce qui nécessite un minimum de prudence que des liens prééxistants à l’action peuvent favoriser.

Autonome : indépendance vis-à-vis des institutions et des autres organisations (ce qui n’empêche pas des actions communes). Etymologiquement, le terme signifie “qui se fixe ses propres règles“, un concept en opposition avec les pensées et pratiques d’extrême-droite.

Horizontal : volonté de s’organiser sans chef.fe ni hiérarchie formelle ou informelle, selon le principe de la démocratie directe, autrement dit, porter une attention à ce que chacun.e puisse exprimer ses positions, que chaque décision puisse être discutée si besoin, et ne pas laisser se reproduire les fonctionnements hiérarchiques qui sont à la fois la norme sociale, et un des fondements des idéologies fascistes.

Intersectionnalité :  méthode d’analyse critique des rapports de domination qui consiste à observer les croisements des différents types d’oppression et leurs impacts sur les individus. Les systèmes de domination produisent des rapports d’exploitation, des normes et des assignations d’apparence, de capacités, de race, de genre, d’orientation sexuelle, et de classe économique, qui déterminent nos vies. Combattons-les sans les hiérarchiser !

Présentation de l’action antifasciste Rennes 2021

Depuis un an, à Rennes, nous constatons une augmentation des actions menées par des groupes ou individus d’extrême-droite (attaque d’un rassemblement en soutien au personnes exilées en septembre, attaque du cortège de la contre-manif pour tous en octobre, tags sexistes, homophobes, transphobes, négrophobes et islamophobes, campagne d’affichages, et dernièrement, le tag à deux reprises, du centre culturel Islamique Avicenne de Villejean).
Face à cette menace il nous semble indispensable de nous organiser.
Conscient.es que le fascisme ne se limite pas à une échelle locale, l’Action Antifasciste Rennes le combat ainsi que les systèmes d’oppressions qui le nourrissent : le racisme, le sexisme, le capitalisme…
Notre action, pensée depuis une perspective intersectionnelle, est révolutionnaire, horizontale, autonome et affinitaire.
Nous souhaitons aussi à travers ce premier post exprimer notre soutien antiraciste à la communauté musulmane visée aussi bien par des actes de vandalisme à Villejean que par la loi séparatisme et plus largement par l’islamophobie ambiante.
A bientôt dans les luttes,
L’AFA Rennes